L’homosexualité dans la Bd

Mes joues de bonhomme michelin dans l’émission

Un Monde de Bulles

Avec : Tommaso Giartosio (pour «En Italie, il n’y a que des vrais hommes» (Dargaud)),
Gianfranco Goretti (pour «En Italie, il n’y a que des vrais hommes» (Dargaud)),
Emmanuel Lepage (auteur de «Muchacho» (Dupuis)),
Julie Maroh (auteur de «Le bleu est une couleur chaude» (Glénat)),
Alejandro Jodorowsky (pour «Le Pape terrible» (Delcourt))

La critique de l’émission dans le Nouvel Obs ici.

90 thoughts on “L’homosexualité dans la Bd

  1. Crepuscule dit :

    J’ai trouvé ton intervention très intéressante, on y ressent à quel poinr tu as mis plus que tes tripes dans cet ouvrage, et ça me donne encore plus envie de te lire.
    Pour découvrir l’image, mais aussi tout ce qu’il y a derrière. J’ai hate d’avoir entre les mains « le bleu est une couleur chaude ».
    Merci pour ton blog et le courage que certaines de tes illustrations me donnent.

    1. dit :

      Grâce au montage, mon intervention est moins pire que ce que j’attendais! Mais j’ai encore du sacré boulot à faire pour ce genre de manifestation « orale ».

      1. Charlène P. dit :

        je l’ai acheté hier, jai l’ai lu deja 4fois pour bien saisir chaque emotion qui sont trés bien traduites, les mots sont justes, vifs, et me touchent, certainement par projection.
        merci pour ca. :-)

  2. Kaya dit :

    * envie de faire un mail de fan *
    RHA MEUF JE VEUX LIRE TA BANDE DESSINEE!!
    * fin*

    Non sérieusement c’est vrai que l’interview donne encore plus envie! A quand la sortie?!

    1. dit :

      héhé!
      Oui je me suis faite la même réflexion en la regardant. L’échange entre Jean-Philippe et moi à propos des regards et de la rencontre attise pas mal la curiosité. C’est chouette.
      La sortie c’est première semaine d’avril.

  3. thomas mathieu dit :

    « tes joues »… comme t’exagères !! Ta tête passe super bien à l’écran (il y a ptet un peu de maquillage) et les extraits de planches donnent bien envie. En plus, dans les différents invités, tu es la seule à parler d’une histoire actuelle et personnelle, je crois que ça joue en ta faveur. Même si je suis curieux de cette histoire de pape cochon (dommage que le dessin soit ricain aseptisé).

  4. petitelune dit :

    je suis contente d’avoir pu voir quelques autres planches ^^.

    Par contre, je trouve que Clémentine te ressemble un peu…peut-être que j’extrapole un peu là ^^’.

    En tout cas, j’espère que cette interview va te faire pas mal de pub et que plein de gens achèteront ta bd ;)

  5. Clémentine dit :

    Waow j’ai hâte de pouvoir lire ta bd (et je ne dis pas ça parce que je porte le même prénom qu’une de tes héroïnes, bien que ça me rend fière).
    J’aime beaucoup ton coup de crayon, ça fait un moment déjà. Continue comme ça \o/
    J’espère que parler de l’homosexualité dans les bandes dessinées permettra aux gens de se rendre compte que c’est pas une tare et qu’ainsi ils arrêteront leurs préjugés et idées à la c…

  6. Marine dit :

    yeah belle intervention!!!!!
    J’aime le « en toute modestie » XP

    j’ai de plus envie de lire Le bleu est une couleur chaude

    1. dit :

      Héhé, pour le « en toute modestie » c’est toujours important de préciser où on se situe, surtout quand on passe son temps à dire « je, je, je » pendant 8 minutes d’interview. Tout est trop vite réinterprétable sinon.

      1. Marine dit :

        Je sais pas pourquoi, mais hier soir, l’envie m’as pris de relire cette BD et maintenant, j’ai bien envie de savoir où en sont tes projets, si y’a une autre BD qui est en préparation ( un film peut etre!! =P ), fin voila, savoir si je dois m’attendre à la sortie de quelque chose ou si c’est encore secret =]

  7. dit :

    Le gus t’interview devant un baquet avec tout l’attiraille de couverts et de plats, y a un décor d’enfer c’est la classe totale… Et y a pas un truc à becter!?

    Hum.

    Non, ce que je voulais dire c’était: « Wahouyoupi! Wonderfeunki d’la nouilleuh! ça balance du paté »
    (En gros ça claque)

  8. dit :

    Bonjour,

    Je viens de voir votre intervention sur Un Monde de Bulles, et j’ai été très séduit par votre travail. J’espère pouvoir lire votre album prochainement. En attendant, je vous souhaite bonne continuation.

    KARA

    (PS : J’aime pas faire des commentaires aussi formels mais bon ^0^)

  9. dit :

    Misère mais qu’est-ce que ce présentateur est mauvais… Il bafouille, les yeux dans le vague, il pose des questions super clichées en se balançant mollement.
    A chaque fois que je le vois j’ai envie de le gifler.
    (Toi tu es très bien !)

    1. dit :

      C’est drôle t’étais dans mon rêve cette nuit! Un truc avec plein d’auteurs de bd qui m’anéantissait le moral. (mais trop long à expliquer)
      Il me semble que tu as eu droit à un passage dans Un Monde De Bulles toi aussi, non? C’était à quel propos?
      Par rapport aux questions, mon temps de parole dans l’émission définitive est réduite presque de moitié par rapport au moment du tournage. J’ai abordé le rapport entre féminin et masculin, l’homoparentalité etc… mais c’est passé à la trappe. J’étais moi-même assez déroutée par les questions sur le moment, je pensais qu’on rentrerait dans « le vif du sujet ». Au lieu de ça, j’ai dû répondre à des questions bateau, abordables avec n’importe quel auteur, dans n’importe quel contexte. Des questions que je ne me posais plus depuis des années! Je n’arrivais pas à répondre du tac-au-tac mais le montage a dû effacer cette impression.
      (merci, sinon!)

  10. Gilles dit :

    Merci d’avoir podcasté cette émission, très intéressante. Malgré un présentateur horripilant (comme le souligne Boulet), ça fait du bien de voir une émission qui pointe du doigt le coté très (trop ?) hétéro de la bande dessiné.
    J’avoue avoir eu souvent mon lot de grosse poitrine et d’héroïne portant l’épée accroché au string ou de gueule de militaire rasé à la tondeuse fraichement débarqué de leur montagne de cliché virilisante :p

    Votre intervention était très intéressante, j’espère a l’avenir voir plus de projets comme le votre se faire :)

    Amicalement,
    Un surfeur de passage.

  11. dit :

    Salut Julie, c’est la grande classe cette intervention, placée juste avant Jodorowsky en plus :) tu joues définitivement dans la cour des grands … content que tout roule pour toi, que tu aies fini ton projet, et que l’album sorte bientôt pour que je puisse enfin le lire !
    un grand bravo et bonne continuation :)

  12. m'fi dit :

    Cette interview me rend encore plus impatient de vous lire…
    Quand à vos joues, vous êtes dures avec vous-mêmes! Je vous trouve parfaite à tout point de vue.
    La date de sortie est-elle la même en Belgique?
    Beaucoup de succès pour votre « bébé-bédé » et à très bientôt.

  13. Whiti dit :

    Jolie intervention =D. J’ai même fait des arrêts sur images pour pouvoir savourer quelques une des bulles qu’on peut voir!
    Je me réserve de l’argent pour l’acheter à sa sortie, je ne manquerais pas cet événement :o.
    T’es toute mimi en tout cas =D

  14. yogourth dit :

    Ahah j’adore ta tête au début, avec le p’tit haussement de sourcil quand tu regardais vers le plafond, j’me suis demandée à quoi tu pensais à ce moment là. En tout cas un grand bravo pour le travail que tu as fourni, j’suis impatiente d’acheter ta BD! Et on va peut-être pouvoir se voir, en tout cas c’est quand tu veux !

  15. dit :

    Je trouve que t’as beaucoup de classe dans cette interview. Ça doit être parce qu’on te voit habillée en noir dans un décor Louis XVI. Mais aussi parce que t’as l’air super calme, c’était le trac?

  16. Helene dit :

    Très intéressante, cette courte émission. Effectivement, le présentateur est un peu agaçant, j’ai l’impression qu’il parle plus que les invités, ce qui est frustrant. Par ailleurs, c’est aussi bon d’entendre parler d’homosexualité dans des termes d’amour pratiquement à chaque fois, je crois que c’est vraiment la dessus qu’il faut insister pour toucher le plus de monde possible et faire avancer les questions d’homophobie.

    On voit que tu n’es pas très à ton aise, cela dit, tu restes très sûre de ton discours sans être trop sûre de toi et ça passe très bien. Je suis d’accord avec beaucoup d’autres des lecteurs, ça donne (encore plus) envie de le lire. Mais, ça ne met pas un peu la pression tout ça? Au final, c’est génial que tant de gens soient impatients mais pour toi, ça doit être flippant…

    Aussi, après j’arrête ^^ la question de l’engagement en tant qu’homosexuel/lle est vraiment… questionnante justement je pense ! Est-ce qu’on est voué à être engagé quand on est homo? Je croyais que non, de plus en plus je crois que oui, mais c’est vraiment complexe en ce que la sexualité (homo hétéro bi ou autres) reste quelque chose de très personnel et que quand on est homo, ça devient vite sujet à débat j’ai l’impression… Je trouve ça dommage qu’on ne soit amené à réfléchir à sa sexualité, à la façon dont on la vie personnellement et publiquement, (pratiquement) que lorsqu’on est homo (même si au final, c’est une chance).

    Désolée pour la longueur (fallait que je le sorte après avoir regardé l’émission) et bravo pour cette interview, c’est de la bonne promo de qualité !

    1. dit :

      Concernant le fait d’être « engagé » ou non, en tant qu’homo, j’avais insisté dans l’interview sur le fait de ne parler que pour moi, que cette question n’était pas tranchée dans la Communauté justement et que des gens vivaient très bien de cette manière. Mais.. ça a été coupé.

  17. dit :

    Belle interview tout de même, et il y a pire que de se retrouver entre Lepage et Jodorowsky :-) J’ai vraiment hâte de lire ton histoire. Juste une chose : tu dis que tu travailles beaucoup les regards et les mains, je voulais te dire que ça se ressent très fort. C’est très réussi. Je suis amoureux de ton dessin. A suivre au CBBD…

  18. dit :

    Wahou !
    Généralement je suis plutôt branchée originalité, mais pour la cause, je vais mettre l’emphase sur les commz précédents : heureusement que tu es là pour rattraper le taf de cet archétype télévisuel TNTïen ^^ !!!
    Comme ça, sans l’avoir feuilleté, je fais le pari que ton môme va cartonner sa mère, et prends sur moi de me retirer de la vie politique dans le cas contraire(ça devrait pas être bien sorcier). BTW, as-tu eu mon dernier message à propos de mardi? Que je chope un train avant la montée en flèche postweekendienne…
    Bien à vous,

    1. dit :

      Ah mince, je t’avais pas répondu? Je ne suis pas à Bruxelles en ce moment, j’ai dû zapper quelques mails, j’en suis vraiment désolée.
      Ben pour mardi tu viens quand tu veux, je ne pourrai pas profiter de ta présence et de nos grands débats plus d’une nuit malheureusement… le lendemain je dois re-bouger de Bruxelles.
      Hâte de t’avoir parmi nous, camarade!

  19. dit :

    Vivement la sortie!
    Entendre parler plus souvent d’homosexualité fait bien plaisir, c’est ainsi (à mon humble avis) que les regards hostiles changeront, et que la norme sociale s’élargira! Ça me donne envie de m’engager, de prôner l’égalité pour tous dans le quotidien, ce qui n’est malheureusement pas encore rentré dans les mœurs…
    En tous cas tu parles bien de ta future BD, on voit bien le travail des regards, et j’aime le rapport entre le dessin et le titre. J’espère lire et voir encore plusieurs critiques sur ton taf :D

  20. dit :

    J’ai hate de lire ton album ! Faute de moyen, j’achète peu de bd même si j’en lis beaucoup, mais là je vais faire une exeption. Puis je sens que je vais lire des moments vécus, des sentiments déjà ressentis (tes extraits m’évoquent déjà quelques trucs). Et comme le dit l’émission, dans la bd (et ailleurs aussi en fait), on parle pas souvent d’homosexualité, surtout féminine (ou alors c’est pour en rire ou bien la discréditer), alors ça fait tellement plaisir quand on ne nous oublie pas :)

  21. dit :

    Je trouve que ce présentateur était coincé et qu’il ne savait pas aborder le sujet correctement. Heureusement, vous, les personnes interviewées, vous rehausser le niveau à des propos non stéréotypés, et surtout, vous n’avez pas des mimiques de gêne. Vous expliquez sans ambages, voilà tout.
    Bonne continuation dans cette lutte qui heureusement finira par avoir des aboutis. Je rejoins le commentaire de Jeanne qui dit que l’homosexualité n’est pas exprimée, ou alors, elle l’est par des clichés largement humiliants. Mais autant du côté des hommes (relations bestiales, sales, dégoutantes … çà revient plutôt vers ce vocabulaire) que du côté des femmes (fantasmatique, exhibition). Enfin, voilà, c’est chouette que vos bd’s, chez chacun, soit un mélange de craintes, d’amour et de sensualité sans tabou, et effectivement, comme disait Hélène, çà serait cool qu’être homo ne reste pas un éternel combat public mais bien une intimité légitime … Je me ferai un plaisir de lire ta bd en tout cas !

  22. Shrek dit :

    Je voulais surtout te dire un grand merci pour ton engagement qui, effectivement, fait chaud au coeur quand on est concernée. Tu es dure avec toi-même et ton image, mais ce n’est sans doute pas un hasard si tu en es là ou en tu en es ! T’inquiète pas pour ce qui a été coupé, quand on écoute tes propos, on se rend très bien compte que c’est du mûrement réfléchi… Tu parles et tu passes très bien à la télé ! C’est sûr que c’est plus casse-gueule que de se dessiner, hein ! ;-) Comme tout le monde je fais le décompte des jours pour lire ta bd et ne doute pas de sa qualité une seconde quand on voit déjà le graphisme ! Voilà. Un grand merci pour ta générosité d’artiste, et pour le reste de ton travail et pour toi, je me réjouis qu’on invite aussi juste « Julie Maroh l’auteur de Bd » et pas seulement « Julie Maroh l’auteur homo ». La condescendance de celui qui t’interviewe… On ne sait pas trop si c’est du lard ou du cochon… Ta Bd, moi, j’ai envie de l’acheter pour le dessin déjà, et le travail sur le bleu… Je connais une adolescente d’une quinzaine d’année qui avait écrit un recueil de poèmes intitulé « Le bleu des flammes » dédiée à sa première flamme et sortie du placard… Re-merci, donc. Et j’arrête là.

  23. dit :

    Haaaaan vilain nordinateur qui me laisse pas voir la vidéo ! Au travail ça marche mais je n’ai pas le son, à la maison, j’ai rien du tout. Sgrum !
    (je persiste, je persiste !)

  24. dit :

    très sympathique interview, dommage qu’une partie ait été coupée! mais bon, te « connaissant » par le biais de ton blog, je ne pense pas qu’elle donne une image « erronée » de toi et de tes engagements (du moins, ceux que tu nous fais voir et connaître!).
    Dans tout les cas, j’ai vraiment hâte d’avoir « Le bleu est une couleur chaude » entre les mains. ça fait quand même un bout de temps que je suis ton blog et l’avancée de ce beau projet, le voir pointer le bout de son nez achevé me fait vraiment plaisir pour toi!

    j’ai hâte aussi de pouvoir profiter d’une séance de dédicaces pour enfin te rencontrer, ça fait un moment que le destin s’acharne contre moi! En tout cas, bravo, pour tout, et merci, pour tout aussi.

    à très bientôt, j’espère!

    ps: tu as de très jolies joues!

  25. Pioupiou dit :

    J’ai hâte de me caler au fond de mon canapé et découvrir ton travail…Les quelques planches déjà visibles donnent vraiment envie…

        1. dit :

          vraiment ? Ça c’est super :D
          Est-ce qu’on a des dates ?
          J’ai moi aussi très envie de le lire !!
          (et bravo pour l’interview, très réussie malgré le présentateur!)

  26. Perrine dit :

    Julie,
    aujourd’hui j’ai lu, ou plutôt dévoré, « Le bleu est une couleur chaude ». ensuite, je l’ai re-feuilleté, regardé à nouveau les dessins, relu les bulles qui m’avaient plu le plus. Je tiens à te remercier pour cet ouvrage absolument magnifique, pour la vérité et l’émotion. j’ai été émue, troublée, touchée par ton album comme par aucun autre auparavant.
    Merci,
    Perrine

  27. Laure G dit :

    Bonjour (je ne sais pas si je dois dire « Julie » ou « Mlle Maroh » ou « Julie Maroh »… Grave question existencielle… Bref)
    Bonjour,
    Je suis en train de lire ta bd, Le bleu est une couleur chaude, et j’adoooooore ! Je l’ai découverte par hasard dans l’émission Un monde de bulle, et je ne le regrette pas !!! Vraiment c’est génial ! Je n’ai pas fini de la lire, même si je suis momentanément en train de la lire au lieu de suivre mon cours d’art contemporain -_-« . J’aime vraiment beaucoup les dessins et la technique à l’aquarelle, c’est très beau, très fluide, très agréable à lire ! J’adore la couleur uniforme et juste le bleu qui ressort ! Et l’histoire est touchante et tellement vraie ! Toutes les questions que se posent Clémentine, on s’y retrouve ! Enfin en tous cas, moi je m’y suis retrouvée ^^. Quand j’ai découvert mon homosexualité ^^. Même si la réaction de mes proches n’a heureusement pas été la même qu’elle, les questions restent les mêmes. Bref, super bd ! Merci beaucoup ! Ca fait tellement plaisir à lire et regarder !!! Merci ! Vivement une nouvelle bd !!!! Et merci encore pour celle-ci ! (et félicitations aussi, bien sûr). Bonne journée !

  28. noémie dit :

    Après avoir tenté 20 fois d’écrire quelque chose pour exprimer ce que je ressent vraiment…. je laisse tomber… les points de suspensions sont fait pour ça… pour ne pas denoter je dirai merci…; merci pour cette rencontre … comme s’il avait fallu que vous lise pour comprendre vraiment à quel point j’y ai droit moi aussi…. a tout ça…. j’attend la suite avec impatience!!!! … N …

  29. Corinne dit :

    Bonsoir Mlle Maroh,

    Fan de BD, j’ai découvert la vôtre par hasard. Etait-ce vraiment le hasard, tellement elle est arrivée au juste moment. Je l’ai lue et relue et cela a provoqué en moi beaucoup d’émotion. Je l’ai trouvée tout simplement magnifique, réconfortante et d’une justesse extraordinaire. Sans parler des dessins et des couleurs qui sont d’une beauté à couper le souffle.
    Je me retrouve dans votre Clémentine, mais avec 30 ans de plus et… une famille. Il n’y a pas d’âge pour se découvrir… MERCI pour ce baume au coeur. Merci pour toutes les Clémentines et Emmas!

  30. dit :

    Bonjour Julie,
    je ne suis pas une habituée des blogs, mais lire ‘Le bleu est une couleur chaude’ vaut le détour…
    Merci pour ce moment de pur bonheur, pour cette émotion, pour cette sensibilité que vous nous faites partager…
    C’est la première fois qu’une BD me fait réagir ainsi, peut-être parce que c’est la première, peut-être parce que c’est la meilleure, peut-être parce qu’il n’y en aura pas d’autre et que je ne veux pas m’en vouloir de ne pas l’avoir dit…
    Je veux en parler,
    Je veux qu’on en parle,
    Je veux qu’on la lise,
    Et qu’on ait envie de toucher, de caresser cette finesse, ces traits…
    Merci pour ce plaisir partagé,
    pour cette sensibilité,
    merci d’exister.

    Anna

  31. Mathilde dit :

    hello, je m’appelle mathilde. L’autre jour c’etait l’anniversaire de nelly, je regardais le métro (le journal ) en me demandant quoi lui offrir je regarde les livres , les conseils, elle fait les brocantes en vendant des bouquins, l’idée est bonne, mais c’est pas dans métro que je vais trouver. Je tombe sur la pub pour ta bd, incroyable, nelly est pas vraiment homo mais j’avais des vues sur elle moi et peu de temps après elle est sortie avec une meuf qui faisait l’ecole avec nous (je faisais un an d’adaptation dan sune ecole d’as pour rendr emon diplome belge equivalent au français), ce livre etait fait pour elle! J’ai foncé! Le lendemain je l’ai achetée pour moi aussi, obligée j’etais :) . Le week end une pote se mariait, nelly m’ecrivait par sms qu’elle avait pleuré à la lecture de ton bouquin, je lui repondis que j’avais fait pareil. Je croyais plus trop à l’amour les derniers temps ta bd m’y a fait recroire. Donc merci et toute belle continuation à toi. J’ai aussi etudié à bruxelles (assistante sociale à la rue de la poste) maintenant je suis rentrée en france j’exerce ici. Voilà j’espere j’ai pas été trop longue, que de belles choses t’arrivent et tant mieux si les rêves deviennent réalité, que ta bd se vendent bien, je fais d ela pub en tout cas. Bises. Mathilde.

  32. Dominuqe Masetti dit :

    Votre bd est superbe j’en fais un coup de coeur pour la médiathèque départementale du Nord où je travaille
    Merci

  33. Thomas dit :

    Bonjour,
    votre BD m’a fait grandir. Pas passionné par la cause homo, je partais avec un a priori négatif… j’ai pleuré à chaudes larmes, tant il est vrai que le bleu est une couleur chaude.
    Merci,
    Thomas

  34. etienne dit :

    Je ne connaissais pas ni la dessinatrice (j’ai adoré les images présentées dans un monde de bulles) ni ses histoires. Nul doute que je ferai l’investissement de cette bd, pour l’ajouter à ma collection.

    Question subsidiaire : Des dédicaces prévues sur lyon en 2010 ????

  35. Anouk dit :

    Bonjour Julie,
    oui je dis Julie parce que je pense qu’après être ainsi entrée dans ton univers on ne peut plus parle de Melle , etc…
    J’ai adoré ta BD, et je suis belge alors c’est te dire si on en voit passer chez nous!
    Je voulais absolument te voir, je suis venu à Roubaix puis le 17 mai chez nous et à chaque fois manque de temps, trop de gens, je n’ai pas pu avoir ma fameuse dédicace…
    Cette dédicace n’est pas pour moi, c’est pour une demoiselle que l’on surnomme Chapo, tu pourrais faire une BD sur elle tellement sa vie est palpitante et tellement elle est extraordinaire!!!
    Son ouvrage préférée c’est « le bleu est une couleur chaude », et moi je suis terriblement amoureuse de cette fille…
    La situation est un peu compliqué (une histoire lesbienne compliquée? non impossible,lol), car ce n’est pas mon amoureuse (ce mot est tellement jolie) mais j’aimerais beaucoup qu’elle le devienne…
    Je voulais lui offrir une dédicace de ta part, un dessin, chose qu’elle serait absolument ravie de posséder…pas pour l’avoir elle, juste pour lui faire plaisir , parce que j’aime quand elle a des étoiles dans les yeux…
    Alors si tu crois que c’est possible, dis le moi…
    Et merci pour cette ouvrage qui n’est justement pas un étendard lesbien juste une BD avec une histoire et dans cette histoire c’est 2 filles, comme ça pourrait être 2 garçons ou 1 fille et 1 garçon…
    Nous aussi nous aimons, nous aussi nous vivons, nous aussi nous sommes…
    En espérant que ma démarche ne sera pas vaine, salutation et surtout encore, encore, encore!!! ;-)
    Anouk

  36. Carine dit :

    Bonjour, j ai été tout d abord attirée par la couverture de la bd « le bleu est une couleur chaude » , j ai ouvert le livre au hasard et j ai aime le coup de crayon, l univers gris et ses touches bleutees, la beauté de la couverture alors je l ai acheté! Chez moi j ai découvert bien d’ autres choses une histoire d’ amour comme toute personne peut vivre dans ma ville préférée… Une citation m est venue après lecture qui résume ce que je pense de cette bd « notre seule défense contre la mort c est l amour » Jose saramago

  37. jeannon dit :

    bonjour,moi g tt de suite flashé par la couverture du livre .
    g l’est acheté et dés que j’ai ouvert le livre je suis tombé ss le charme du coup de crayon ,que du bonheur ,et cerise sur le gateau j’ai eu le plaisir de rencontrer l’auteur et d’avoir une superbe dedicace .g hate de lire votre prochain livre .Eric

  38. etienne dit :

    J’ai contourné le problème de dédicace en demandant à une (ex) petite amie avec qui j’ai de bonnes relations amicales de me representer pour acheter et obtenir la dédicace de Mlle Maroh !!!! Et c’est son chéri qui m’a rendu ce service, allant jusqu’a patienter pendant deux heures pour m’obtenir cette dédicace. En plus d’une superbe histoire, cette ouvrage est aussi pour moi le symbole (vu l’histoire de la dédicace) d’une grande amitié…

  39. Hugo dit :

    Je voulais juste vous remercier du moment que je viens de passer après la lecture du bleu est une couleur chaude. C’est la première fois qu’une larme coule de ma joue lors de la lecture d’une bande dessinée.

    L’émotion est si rare aujourd’hui qu’il faut en remercier l’auteur.

  40. etienne dit :

    Julie, j’ai enfin reçu ma bd dédicacée le bleu est une couleur chaude, et j’ai adoré le ton employé… Une bd à recommander !!! La tolérance y gagnerait sans aucun doute !

    De nouveaux projets bd ??? J’ai hate !!!!!

  41. ania dit :

    j’ai la BD entre mes mains, et c’est juste une pure merveille. J’essaye de ne pas tout dévorer d’un coup pour faire durer le plaisir… mais je suis trop gourmande pour cela. je pense que demain je l’aurais achevé.

    Les dessins sont magnifique, l’atmosphère est rare et je me sent privilégiée de pouvoir avoir l’honneur de le lire.

    j’attend le prochain avec impatience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.