Il serait temps que je réalise…

TADAAAAAAAAAAAAAAAAA

Je ne vous raconterai pas tous les cauchemars absurdes que j’ai fait cette semaine à propos de l’édition de mon album et de son exposition au Musée de la Bd… Mais aujourd’hui je l’ai eu en mains, il est parfait et je n’en reviens toujours pas de ce qu’il m’arrive.

L’expo commence demain! Petit aperçu:

Les photos sont de Maedusa

Pour les Bruxellois impatients, sachez que le livre est en prévente exclusive au musée dans le cadre de cette exposition, dès mercredi!!!

(Edit: tous les exemplaires ont été vendus, la faute au vernissage-de-la-mort de la veille!)

Mes premières dédicaces seront à Bruxelles. Le samedi 3 à la librairie Le Lotus Noir (achat sur place et réservations uniquement) et le dimanche 4 au Marché de la BD des Halles Saint Gery (sans réservation). Pour les prochaines dates, guettez l’agenda dans la colonne de droite!

Promis, des vraies notes quand l’envie de dessiner me reprendra. Je m’en va picoler, buvez à ma santé.

110 thoughts on “Il serait temps que je réalise…

  1. sulfure dit :

    Je l’ai croisé dans mon supermarché,
    ça a fait tilte, alors que j’étais venue acheter un cadeau pour mon mec, je suis repartie avec un cadeau pour moi.

    Si j’ai l’âme partageuse, je lui offrirai une fois lu.

    Mais souvent j’ai envie de garder les bonnes choses pour moi…

    On verra bien.
    ;)

  2. mllepetitpois dit :

    Salut,

    ce n’est pas forcément l’endroit où je peu ecrire ce message mais je vais le faire quand même.

    Je suivais de temps en temps ton blog sans jamais rien n’écrire. Ca faisais un moment que je n’y allais plus. Un groupe d’amis a ouvert une librairie dans la ville où je suis et j’ai vu ton livre il m’a flaché les yeux.

    Je tiens à te dire merci , par ce que même si ce n’est pas toi qui m’as donné « the révélation » tu as contribué à ce que je m’assume avec super guigui et le fait de prendre ce livre dans mes mains, sans regarder que personne ne voit quel livre je prenais m’a donné le sourire cet apres midi. Alors merci de l’avoir écrit, de l’avoir dessiné. Ca fait plaisir parmi les tank girl et alice aux pays des merveilles de tomber sur « toi ».

  3. Emma dit :

    L’autre jour, je zonais innocement sur des sites de bande dessinée.

    Je suis soudain tombée sur des dessins d’une beauté incroyable qui m’ont laissé pantelante devant mon écran. Avant même de savoir de quoi il s’agissait, je savais que je ne pourrais pas faire autrement que de pister ces dessins, à savoir qui en était l’auteur et surtout, ou est-ce que je pouvais les trouver. Et j’ai découvert ton blog, qui est très sympathique, vraiment beaucoup. Quand j’ai aperçu que l’album en question allait sortir prochainement, j’étais folle d’impatience.

    Et pas plus tard que hier, je l’ai aperçu dans la vitrine du magasin de BD où j’étais pourtant déterminée à ne pas entrer. Mon sang n’a fait qu’un tour, je l’ai acheté immédiatement, avec une chaleur improbable dans le ventre. Longtemps que je n’avais pas eu un tel coup de foudre pour des dessins…. Je n’ai pas pu attendre plus longtemps, je lisais en marchant, j’ai trébuché de nombreuses fois et ai effrayé plusieurs personnes en leur rentrant dedans. Impossible de m’en détacher, j’étais scotchée.

    Impressionnant. Je n’ai pas adoré ou même aimé, c’est pas assez fort. =) A toi de trouver un superlatif, j’aurais du mal ^^

    Merci infinimement pour cette découverte de taille ! Les coups de coeurs m’arrivent souvent, mais des comme ça, c’est plus rare =)

    Un énorme bisou de Suisse =)
    Prends soin de toi,
    Emma

  4. Emma dit :

    Oooh ! =DD

    Tu viens donc à Lausanne en septembre ! ( si mes yeux ne me joue pas des tours…) Tu pourras être certaine que je serais là à la première heure pour ta dédicace =)
    Je note et je me réjouis dans mon coin !

    Encore merci pour ce plaisir que tu m’a apporté ^^ Tu as une fan Suisse assurée ^^

    Emma

  5. Mab dit :

    Je l’ai feuilleté ce matin à la librairie, en attendant quelqu’un, et j’espère bien avoir bientôt assez de sous pour me l’offrir :)

    Je n’ai pas eu le temps de le lire jusqu’au bout, mais une image m’a beaucoup émue : quand Valentin ceinture Clémentine pour l’empêcher de tomber, après les horreurs balancées par Laetitia.

    J’ai trouvé le geste très beau, et je pense que beaucoup de gens auraient besoin d’avoir un Valentin pour les soutenir comme ça dans ces moments où le sol s’écroule sous vos pieds.

  6. petitelune dit :

    Je viens de lire « Le bleu est une couleur chaude ».

    c’était tellement bien que c’est indescriptible ! J’ai beaucoup aimé les dessins, les regards, les effets de profondeur!

    Pour l’histoire, pfiouuuuuu. Pas de morale, pas de leçon, pas de psycho-drame, juste l’amour et la beauté qui ressort, et du coup, qui nous permet de nous faire notre propre jugement. J’ai été horrifiée par la scène de l’hôpital,avec le médecin. Ce qui va de soi pour certains ne devrait pas l’être pour les autres qu’avec seulement des embriglio juridiques (procuration, etc…).

    Que dire de plus ? Juste que j’espère que l’humanité va progresser et ne suivre qu’une religion : celle du bonheur et du respect d’autrui.

  7. Gaëtan dit :

    Coucou!

    Un petit commentaire parmis les nombreux déjà postés pour te dire tout simplement merci pour cet album magnifique. Je connaissais ton ancien blog et j’avais déjà immédiatement accrochés aux quelques dessins que tu y avais publié. Le charme et la beauté mélancolique qui s’en dégageait m’avaient charmé.
    Mais le temps aidant, j’ai complètement zappé la sortie de cet album!

    Heureusement, j’ai eu l’idée subite d’aller chez le libraire aujourd’hui. J’ai tellement été chamboulé par ton œuvre que je l’ai immédiatement acheté pour ma copine!

    Félicitation, c’est vraiment une œuvre touchante, triste mais incroyablement belle et juste. Le dessin et l’utilisation de la couleur bleue sont magnifiques. Tu peux en être très fière.

    Merci pour ce moment d’émotion

  8. Yoshisis dit :

    J’ai lu j’ai pleuré
    Puis j’ai relu et j’ai souri en caressant les pages
    Merci pour ces sentiments offerts par ton talent

  9. dit :

    Bonjour. J’ai acheté « le bleu est une couleur chaude » aujourd’hui. Je l’ai lu un peu en attendant le tram, à cheval entre mes genoux et ceux de mon amoureuse, la suite dans le bus, en cachant les images indiscrètes aux yeux indiscrets, la fin sur le chemin. Et je le relirai ce soir, peut-être demain, surement après-demain.
    Il est magnifique. Merci!

  10. LC dit :

    Merci pour cet album ! L’histoire est très émouvante (j’avoue avoir pas mal pleuré) et les dessins sont sublimes.

  11. Solenn dit :

    Voilà, je suis libraire.
    Je vous suivait de temps en temps sur votre blog, et je savais la parution prochaine de « le bleu est une couleur chaude ». Je ne l’ai vu que ce matin. Du coup je viens de le lire ce midi sur ma pause dej. Et je viens de recevoir une claque magistrale.
    Grande amatrice de BD (ou romans graphiques….) J’ai adoré de bout en bout. Le graphisme, simple, direct mais tellement tendre. L’histoire, presque banale mais quelle profondeur! Les valeurs, l’ouverture est la seule voie à suivre…
    Franchement un petit bijou ! Il est dors et déjà mis en avant dans les rayons, et moi et mes collègues allons le défendre et beaucoup le proposer aux clients !!

    Un grand bravo à vous et très bonne continuation !

  12. Curaire dit :

    Ca y’eeeest j’ai eu l’alboum entre mes mains l’est tout booo !
    Je poste jamais mais bon c’est quand un grand évènement, donc l’occasion de dire à l’auteur pleins de grands merci et de bravo! ouaiiis *les ptits doigts en l’air*

  13. Ohando dit :

    Je suivais ton blog depuis un bon moment déjà, et j’attendais donc cet ouvrage avec la plus grande impatience…

    Je viens de finir de le relire, j’arrive pas vraiment à mettre les mots sur mon état après avoir lu ton album. Il m’a mit les larmes aux yeux.

    C’est beau, je sais pas quoi dire de plus.

    Bravo, c’est le plus bel ouvrage qu’il m’ait été donné de lire depuis un bon moment.

  14. Plotuc dit :

    Mon premier commentaire sur ce blog (que ce soit celui-ci ou le précédent) pour te dire merci pour ta BD magnifique. Une des plus belle que j’ai lu ces derniers temps.

    Je vais très probablement la relire 3 ou 4 fois avant la fin du weekend.
    En espérant que beaucoup d’autres suivront très bientôt.

    Encore merci.

  15. dit :

    Ca y est je l’ai acheté, j’ai hâte d’être sous ma couette pour le lire. Mais d’ores et déjà je peux le dire : il est très beau.

  16. nadia dit :

    Jamais au grand jamais je n’avais pris une telle claque , une histoire magnifique , des illustrations a tomber , tu es arrivé a me transporter du début a la fin , on passe du rire au larmes ça nous prend au cœur et aux tripes , je ne voulais pas que ça s’arrête. Et la fin, on ne si attend pas , pas comme ça , on espère , on retient son souffle pour finir pas pleurer.
    Un grand merci pour ce livre…
    Un grand bravo et très bonne continuation !

  17. dit :

    Grrrr… encore battu par les circonstances :-( J’espère que tu n’auras pas pris mon message comme un acte d’impolitesse, mais je n’aurais vraiment pas pu attendre tout ce temps. J’ai complètement sous-estimé les conséquences logiques de ton succès…

    Du coup je vais m’abstenir de lire les autres commentaires, de peur de me faire dévoiler quoi que ce soit du contenu. En tout cas, même le livre lui-même est beau. A suivre mardi… et encore félicitations ! Repose-toi bien tout de même ^^;;

    -Jean-Marc-

  18. Manue dit :

    La semaine dernière, avec le lycée, on a fait un voyage Bruxelle-Amsterdam… et comme je suis en art-pla, on est passé par le musée de la BD.. et quelle ne fut pas ma surprise, de voir « Le bleu est une couleur chaude » exposé à l’étage.. j’étais super contente, car pendant un temps, j’ai suivi le « djou’s blog » et je ne savais pas que la BD était fini.. bref, j’ai lu, j’ai avalé, j’ai englouti cet album.. à la hauteur de mes espérances! bref, bravo, et merci =)

  19. Christophe dit :

    Ouaouuu ! Découvert au coin d’un étalage, « Le bleu est une couleur chaude » est une révélation. Hétéro convaincu, un peu gêné par l’homosexualité, le dessin m’attirait, l’histoire à peine perçue à l’effeuillage m’a fait hésiter… et puis non. J’ai sauté le pas. C’est étonnant de sensibilité, de finesse, d’émotion. De quoi changer un certain regard. Merci pour cela. Je crois que je serai un fidèle…

  20. marie dit :

    Bravo !Je n’avais plus internet depuis un moment, et samedi en me promenant, j’ai vu ta bd dans une librairie !
    Merci de nous avoir fait suivre son évolution au fil de ton blog, ça fait quelque chose de la voir(par surprise) enfin en rayon

  21. dit :

    Une amie m’avait montré un petit article sur ta Bd dans le journal. Un peu plus tard en flânant comme d’habitude dans une librairie, je suis tombé dessus par hasard et, je l’ai acheté. Et franchement, je reste encore surprise d’avoir autant aimé! =)

  22. Morgane dit :

    Depuis le jour où j’ai compris que B et A faisaient BA, je suis une boulimique de lecture. Vraiment. Je dévore (le mot est faible) tout ce qui me passe sous les yeux, du grand roman classique au magazine économique, en passant par la notice d’utilisation du four micro ondes (je sais, c’est moins glorieux..) tant qu’il y a des mots, je lis, je lis, je lis. Ca doit faire à peu près 13 ans que cette « maladie » me tient, autant dire que des livres ou des BD j’en ai lu pas mal, mais comme je reste très exigeante, ceux qui m’ont vraiment marquée ne sont, eux, pas très nombreux…
    Et aujourd’hui, je viens de me prendre une des plus grandes claques littéraires de mon existence.
    Merci.
    Le bleu est une couleur chaude est magnifique, tout simplement. Bravo =)
    Bonne journée !
    Morgane D.

  23. rififi dit :

    Un petit tour au salon du livre à Arras, juste en promeneuse… Et je suis tombée sur la couverture de ton livre, une révélation !!! puis sur ton trait de crayons lors des dédicaces… toute la journée quand même : quelle patience ! J’ai dévorée le livre en un trait, et vraiment, bravo, magnifique, émue, les larmes aux yeux.

    Merci pour ce moment d’émotion. Le bleu est une couleur chaude est un livre magnifique. Bravo et merci.

    Sofi.

  24. Marie dit :

    … Comme beaucoup d’autres lecteurs/trices, le bleu est une couleur chaude est une grosse, mais alors très grosse claque.

    Merci! Merci et milles merci!

  25. Jeanmi dit :

    Splendide, le petit coeur de Slumberland, et la qualité du dessin (C’est le premier critère superficiel auquel je m’arrète), m’ont fait prendre en mains cette « couleur chaude ».

    Je n’en suis pas sorti indemne, à 47 ans, quel remarquable concentré de sentiments parfaitement reconnaissables quelque soit la nature de ces sentiments. Un classique hors du temps et des modes. Le « dead poets society » de la BD peut-être ?

    Bravo !

  26. dit :

    Splendide, le petit coeur de Slumberland, et la qualité du dessin (C’est le premier critère superficiel auquel je m’arrète), m’ont fait prendre en mains cette « couleur chaude ».

    Je n’en suis pas sorti indemne, à 47 ans, quel remarquable concentré de sentiments parfaitement reconnaissables quelque soit la nature de ces sentiments. Un classique hors du temps et des modes. Le « dead poets society » de la BD peut-être ?

    Bravo !

  27. Alice dit :

    L’album est à côté de moi, il n’est jamais bien loin. Depuis que mon petit ami me l’a offert il y a plus de deux mois, jai besoin
    de le relire, comme une drogue, de me reprendre tous ces mots, tous ces dessins, toutes ces émotions en pleine tronche. Et à chaque fois les larmes reviennent, je ne peux pas les empêcher. La tristesse. La beauté. Jamais un objet artistique ne m’a provoqué cela, à part un seul tableau et une seule performance théâtre. A part un orgasme, si incroyable,que les larmes se manifestent.
    Mes mots sont idiots à côté de ces émotions.
    Merci,
    Alice.

    1. Alice dit :

      En vérité, ton album dépasse ce tableau et ce soir de théâtre. A chaque fois l’émotion revient, ce qui ne se passera pas pour les deux autres créations.
      Bonne fin de nuit,
      et merci encore.

  28. Vincent dit :

    Petit mot pour saluer cette belle découverte que fut cet album. Déniché un peu par hasard en flânant sur internet, à la recherche de nouveautés littéraires. L’histoire autant que le dessin m’ont infiniment touchés, et ce bleu! Flamboyant et passionné qui nous porte au long de ce petit bijou. Un réel coup de coeur pour moi et tous ceux à qui j’ai fait découvrir l’album!
    Merci pour ce très très beau moment.

  29. dit :

    Comme de nombreux autres, je me joins timidement mais avec un enthousiasme débordant à cette longue liste de commentaires, pour te féliciter mais je trouve le mot trop petit….
    C’est une très belle histoire, un ôde à l’amour comme je rêvais d’en lire depuis longtemps, merci donc pour ce cadeau tout bleu, magnifique, qui vient du coeur et qui touche nombres d’autres dont le mien. j’ai eu les yeux qui rouillent…. Et surtout continues… Félicitations. sincèrement.

  30. Jiben le nantais dit :

    Julie Maroh,

    Je viens de lire votre magnifique album Le bleu est une couleur chaude cette nuit faute de sommeil. J’en suis tout retourné et ému par votre histoire.

    C’est très courageux de votre part de parler aussi ouvertement de l’homosexualité féminine.

    Espérons que cet album saura faire taire les préjugés à leurs égards.

    Poursuivez dans cette quête et je vous souhaite beaucoup de succès.

    Bien cordialement,

  31. jfbth dit :

    Quelle déception que je ne découvre cet album que maintenant. Je suis passé à côté de l’édition originale. Mais la lecture de cet album sensible réduit presque à néant mes regrets. Je n’ai pas su arrêter de le lire malgré l’heure tardive. Un régal, furieux mélange de réalisme et de sensibilité, la vie quoi. Qu’il soit autobiographique ou pas ne change rien, il est simplement beau et il se savoure autant qu’il nous interpelle. J’en redemande et si, par hasard, des planches seraient à vendre, cela m’intéresse. Un coup de cœur pareil, cela se garde à portée des yeux.
    vivement vote prochain opus

  32. dit :

    J’avais entendu parler de cette BD qui me faisait très envie .Je l’ai acheté cet après-midi et l’ai lu immédiatement sans pouvoir m’arrêter. Les dessins m’ont touchée, j’ai adoré l’utilsation du gris/ noir / blanc + bleu et cette histoire…mon dieu cette histoire…tellement belle, vraie, dure….j’en ai pleuré. Je suis encore émue, hantée par l’album et son émotion. Je vais longtemps le garder prêt, tout prêt de moi
    Le Bleu n’était pas une couleur que j’aimais…loin de là, je le regarderai différemment maintenant
    Merci beaucoup pour ce gros gros coup de coeur, j’espère pouvoir suivre vos différentes productions antérieures et à venir!

  33. Manon dit :

    Je suis très admirative de votre oeuvre. Les graphismes comme l’hitoire sont émouvants et beaux. Je pense que l’homosexualité est une chose à défendre.
    Je ne trouve pas vraiment de mots pour exprimer les sensations et sentiments que m’ont procuré cette bande dessinée. C’était grandiose.
    Encore Bravo pour votre magnifique travail et votre prix. C’était plus qu’un plaisir à lire.
    Bonne continuation, j’espère qu’il y aura une prochaine fois.
    Manon

  34. Cécile dit :

    Je l’ai juste dévoré !!! les dessins sont vraiment beaux, l’histoire est émouvante et les personnages sont attachants…Je suis sous le charme :)

  35. ptitmed dit :

    je suis arrivé au bout de cette bd..
    ça fait 20 ans que j’évolue entre Art et Sciences, avec des choses magnifiques de part et d’autre, tellement d’expériences, tellement de moments intenses, de rencontres incroyables, avec des artistes et les intellectuels de notre époque ou du passé.
    la lecture de « le bleu est une couleur chaude » est un des moments artistiques les plus forts que j’aie vécus.
    simplement magnifique.
    Merci.

  36. Will dit :

    Eh bien j’ai acheté/lu « Le bleu est une couleur chaude » hier,après avoir lu un article dans un magazine (sur la bande dessinée homosexuelle) qui m’a renvoyée à un autre article du même type sur internet..Bref,j’ai fini à la terrasse d’un café,le livre entre les mains comme un objet précieux…Cette après-midi devait initialement être consacrée aux révisions de partiels,mais que le diable les emporte!J’ai passé un moment délicieux,et je suis restée encore toute la journée d’aujourd’hui bercée par les dessins,les mots et tout ce que j’ai pu ressentir pendant cette lecture.
    Je n’ai pas beaucoup de notions en art visuel et il m’avait jusque là été totalement impossible de lire une bande dessinée racontant une histoire en entier.Alors c’est une grande et merveilleuse découverte!

  37. Aubierge dit :

    On a dut te le dire tellement de fois. Mais tu ma fait pleurer. Je me suis précipité sur ton livre après avoir entendue une critique peu de temps après sa sorti. C’était magique

  38. Esko dit :

    Tombé dessus totalement par hasard dans ma bibliothèque municipale d’un bled lointain, je l’ai pris par curiosité par rapport au crayonné super joli et fin.

    Certes, je n’ai pas pleuré, mais j’ai tout de même adoré, je suis très pris par la cause relatée ayant un proche plus ou moins dans ce cas.

    Très bon, je le recommande ;)

  39. Emma dit :

    Et oui, Emma est bien mon vrai nom ! Autant t’avouer que cela m’a fais un sacré choc (positif !) en commençant la quatrième de couverture. En plus j’ai les yeux bleues, je vais certainement aller faire mes études à Lille et mon ex est sortie avec un dénommé Thomas… Je sais, ça fais beaucoup de coïncidences. Mais n’étant pas vraiment superstitieuse, je pense tout simplement à un merveilleux hasard qui me pousse encore plus à te poster ce commentaire pour te dire combien j’ai apprécié cet album. Il m’a beaucoup émue, m’a rappelée à quel point il était beau d’aimer et à la fois tellement douloureux. Merci. Les graphisme sont vraiment très beaux et tes personnages très attachants. Je pense que je vais suivre tes prochains travaux avec attention ! Bon courage pour la suite…

  40. It's me dit :

    Bonjour !

    Ma petite amie m’a offert ce livre en me disant  »tiens, tu vas aimer ». Ce qu’elle ne savait pas c’est que je rêvais de posséder cet ouvrage depuis des semaines. Le bonheur. Je l’ai dévoré, aimé, j’ai pleuré, j’ai vécu en même temps qu’Emma et Clem’. Que de beautés, que d’émotions, que de magie… Merci d’avoir réalisé une si belle histoire, et par ailleurs tellement bien illustrée. Quel talent !

    Voilà, ma minute fan-hystérique-et-folle s’achève ici !
    Bien à toi

  41. Thierry dit :

    Bonjour,

    L’amour est une (des) histoire(s) complexe(e). Avec « le bleu est une couleur chaude » vous avez su bien le « dessiner ». Il y a longtemps qu’une BD ne m’avait procurer autant d’émotions, de souvenirs, de rappels aussi que l’amour se vit dans la solitude, l’incompréhension, la joie, l’euphorie, la liberté, la passion énivrante et bien d’autres choses encore. Ma fille de 13 ans s’en est emparée hier soir, je n’ose lui demander ce qu’elle en pense mais j’espère qu’elle vivra un grand amour – plusieurs – comme les personnages de votre histoire. J’en ai vécu et j’espère en vivre encore.
    Au passage, votre blog est très bien fait : plein d’humour et de vérité, un plaisir de venir le visiter… et de voir vos autres créations.
    Merci pour tout cela.
    Thierry

  42. Deborah dit :

    Bonjour,j’ai « trouvé » par hasard votre livre dans ma médiatheque dans le cadre d’une animation auteure
    de bd. Je tenais a vous faire part du bonheur que j’aie eu a lire votre bd!!!
    Votre travail est fantastique, bravo pour votre talent et merci de nous faire partager votre univers.

  43. dit :

    Cela faisait pas mal de temps que j’entendais parler de ce fameux recueil qui avait été primé l’an dernier à Angou mais qui faisait pas mal parler de lui depuis sa sortie. J’ai pus enfin sauter le pas cet après-midi et après une recherche intense dans les rayons bds j’ai pus dénicher la perle rare. Si tôt rentré si tôt attaqué.
    Et… Les rumeurs n’avaient pas mentis, au contraire! Un véritable petit délice à dévorer, je pense que chacun peut ce reconnaître dans cette première rencontre qui a marqué Clémentine, puis dans cet amour inconditionnel qui naît entre les deux jeunes filles. Et puis le trait est frais, on est loin des classiques et ça fait franchement du bien pour une histoire aussi longue (pour un oneshot) d’avoir quelque chose qui sort un peu des sentiers battus.
    Ca fait quelques temps que j’expérimentais les lavis (après quelques influences de Munuera et autre) et cette lecture me conforte dans mon idée de pousser un peu plus loin l’expérience. Bien que j’en suis encore à me débattre pour me sortir de mes influences premières dans le dessin, j’ai été véritablement ravis de voir une nouvel auteur français sorti un ouvrage aussi beau et bien reçus par la critique. Je passe la sous silence l’apport de ce livre à la communauté gay et son acceptation grandissante par « le reste de la population », d’autre personne ont surement pondu bien des pavés sur ce sujet.
    J’ai aussi été contente de voir que tu es passé par St-Luc, même si actuellement je roule ma bosse entre Poitiers et Angoulême, c’est l’école qui a le plus retenu mon attention pour cette année ou celle qui suis.

    Sur ce je confluerais par un grand félicitations pour ce succès bien mérité et pour avoir bouclé un tel projet qui a du avoir une grande place dans ta vie. Je continuerai à suivre tes productions et espère te croiser un jour au détour d’une séance de dédicaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.