Le fauve doré…

La boucle est bouclée. Je n’ai plus rien à paraphraser.

Le bleu est une couleur chaude remporte le prix du Public à Angoulême, je me souviens à peine de ce que j’ai dit sur la scène du théâtre mais au risque de me répéter: c’est le plus beau prix qui pouvait lui arriver et ça fait justement tellement du bien d’être entendu, primée, par… le public.

Toujours un peu sous le choc de ce que tout cela signifie, je ne peux rien dire de plus à ce propos.

Malgré tout, j’avais posé les pieds à Angoulême en me disant que ce serait certainement le dernier festival auquel je participerais avec Le Bleu, que ce serait une belle conclusion à cette aventure. Et maintenant que ce prix vient de lui être attribué, j’ai moi-même tourné pour de bon une très lourde page personnelle. Ce prix est magnifique car l’album peut désormais faire du bruit sans que j’ai à prendre la parole, mais il me met en danger dans mon humilité et mes remises en question. Le Bleu c’est 5 ans de ma vie et 10 mois de promo. Maintenant j’ai le besoin vital de redevenir une ermite, préférant les crayons aux micros.
Angoulême 2011 – clôture de cette drôle d’année – aura eu cette force: Le Bleu est totalement derrière moi, je ne veux/peux plus en parler, je suis maintenant la moins bonne personne pour le défendre, il est hors de moi.

J’assumerai les quelques engagements pris avant le festival, et une date à la Fnac sera inévitable mais pour le reste, je ne serai en dédicace qu’à la sortie d’un éventuel prochain ouvrage.

Merci à toute l’équipe Glénat (undefeated!), tous ceux et celles qui ont soutenu Le Bleu et tous les votants pour le prix du Public. Ce fut une bien belle histoire.

83 thoughts on “Le fauve doré…

  1. Tristan dit :

    Un grand bravo pour ce prix. J’ai d’abord lu l’album dans l’espace Fnac puis je me le suis procuré car j’aime beaucoup l’histoire et ses personnes.

  2. dit :

    Quand j’apprend que tu passes quelque part, je suis toujours dégoutée de ne pas pouvoir venir..

    Alors j’attend, quand on veut, on peut non?!

  3. Lay-Ing dit :

    Wouha, je viens seulement d’apprendre la nouvelle ! C’est extrêmement chouette ! Un grand bravo à toi et merci de nous avoir fait rêver avec cet album.

  4. KiC dit :

    Si cela est une page tournée, qu’elle le soit. Reste humble, j’espère avoir un jour l’occasion de te rencontrer, un prochain album comme on dit. Je ne te félicite pas pour le prix, ou pour l’album, car je pense que tu en as assez lu/entendu, je vais te féliciter pour ton être et pour ton futur. À ton avenir, à toi, je lève mon verre !

  5. Pa dit :

    Ouais félicitations.

    Mais pour le blog, j’irais pas jusqu’à dire que je préfèrais l’ancien m’enfin en un année on a pas eu un seul super goui-goui.

    Je dis ça, je dis rien mais ça manque un peu.

  6. Oré dit :

    C’est vraiment l’album que j’ai préféré en 2010! Il m’a profondément émue et je n’hésite pas à le faire lire à mon entourage qui s’accorde à dire que c’est une pure merveille graphique et émotionnelle. Merci pour cette histoire et bonne route pour la suite!

  7. Caroline dit :

    Grand merci pour cet album qui m’ a profondément touchée…et remuée..

    Je viens de découvrir l’existence du blog et je suis ravie de pouvoir suivre la suite de tes aventures pas à pas…

  8. dit :

    Bonjour je tenais à vous dire que j’ai adorée votre roman grahique ,
    c’est un très bel ouvrage .L’histoire est belle et émouvante ,le dessin est superbe…Bref merci et félicitation pour votre prix d’angoulème fort mérité.

  9. Maks dit :

    Pour faire dans l’originalité, félicitations !

    Sinon je tenais à poster ici pour te remercier pour cette œuvre magnifique.

    Découverte par hasard, je suis tombé raide en voyant la couverture.
    Deuxième coup de foudre à la lecture. J’ai vraiment eu l’impression de recevoir un parpaing en pleine figure ( ‘scusez l’expression ^_^)… Jamais une œuvre artistique ne m’avait autant touché.

    On en ressort, (comme l’a dit quelqu’un précédemment) avec l’impression d’être tombé amoureux. Avec l’impression de pouvoir croiser Emma au détour d’une rue.

    Une semaine que je n’arrive pas à me défaire de l’émotion que j’ai reçu à la lecture du « Bleu ». Ni des personnages de l’œuvre . Une semaine que je ne peux me passer de ma dose quotidienne de « Bleu ».

    En tout cas bravo Julie parce que ton « Bleu » colle sacrément à la peau et à l’âme.

    Merci encore.

  10. Chat dit :

    En un mot, bravo.
    Je crois que prix du public est le plus beau en soi. C’est celui du coeur …
    Bravo encore.

  11. dit :

    Félicitations ! C’est évidemment ultra mérité ^^
    Devant les 3355000 compliments qui m’ont précédés je ne vais pas en faire trop, mais depuis le temps qu’on suit l’évolution de cet album, ça fait bizarre quand même de le voir plébiscité par tout le monde ^^
    Bonne continuation pour la suite

  12. Marc dit :

    Bonsoir,

    Je viens de tourner la dernière page blanche de « bleu ». Et ensuite, l’envie de contacter l’auteur. Une première. Etrange.

    Vous avez écrit que dorénavant, « bleu » était derrière vous. En tout cas, il est maintenant bien devant nous et j’espère qu’il sera parcouru par le plus de regards et de mains possibles. C’est presque indispensable.

    Bonne suite à votre parcours,

    Marc (Mons)

  13. dit :

    Félicitations pour ce prix ! J’ai reçu ta BD à noël et j’ai tout simplement adoré. Je l’ai faite circuler dans ma famille, je sais, c’est pas très bon pour le commerce, mais on m’a menacé en même temps tu sais… Un lecteur qui aime, c’est dangereux ! Du coup tu as à ta disposition quelques fan de plus. :) Ca ne représente pas grand chose, vu la quantité impressionnante de lecteurs que tu as, mais c’est toujours ça de pris. Excellente continuation !

  14. dit :

    Je voulais juste laisser un message après ma lecture du  » bleu « .
    Je vais pas faire vraiment dans l’originalité mais Bravo et un énorme MERCI ! ( je voulais vraiment le dire )
    Je regrette pas d’avoir bloqué devant la couverture à la Fnac, parce que oui j’ai fait un énorme blocage sur la couverture, je la trouve magnifique , de l’avoir ouvert et de mettre plongé dedans.
    En te souhaitant une bonne continuation !

  15. dit :

    Bonsoir,
    J’étais à Angoulême pour présenter ma BD « Visions » et en dédicace dans un restaurant. C’était une première et c’était chouette.
    Je vous ai aperçue lors d’une interview et j’ai eu en main pendant quelques secondes votre Histoire et puis je l’ai reposée mais j’avoue que votre grande bleue m’avait fait de l’oeil. Mais j’avais la tête ailleurs.
    Puis bien entendu, j’ai entendu les prix ;-) et puis rien… jusqu’à hier soir où je m’offre votre travail. Je rentre et là, je lis… relis, reviens, suis touchée, bouleversée. C’est la première fois qu’une BD est aussi vraie dans ce qu’est l’Amour, et le partage de cet Amour. Les mots de Clémentine et d’Emma sonnent à chaque bulle et je ne commente pas la justesse de vos dessins. Votre travail a été une découverte hallucinante dont je me suis empressée de faire la promotion sur FB.
    Je vous souhaite de ne pas mettre 5 ans pour la prochaine car je suis déjà impatiente ;-)
    Que l’inspiration soit avec vous et le bonheur de créer aussi.

    Eve-Marie

  16. Manouchki dit :

    Merci.
    Comme les autres, je ne vais que répéter que c’est incroyablement juste, poétique. Je n’ai pas pleuré en la lisant, mais elle ne veux pas sortir de mon esprit. Quoi que vous fassiez par la suite, vous pouvez être fière de vous pour ceci.
    Encore merci.

      1. Clo dit :

        Et petite question : un jour, vous m’avez fait une dédicace sur une des BD et c’est une dédicace que vous deviez continuer, pour faire une petite histoire et tout et tout. Mais j’ai pas eu le temps de me pointer devant vous pour que vous poursuivez votre dédicace.
        Je pourrais quand même tenter une nouvelle approche??

  17. NieLs dit :

    Une tuerie, tout simplement.
    En plus j’ai eu la dernière Lyonnais du première tirage.

    A quand la prochaine ? Parce que autant de talent, pour une première, çà donne envie de confirmer ^^.

    EN tout cas, un prix plus que mérité.

    \NieLs, crying octopus

  18. dit :

    Bonjour,

    J’ai découvert votre trait, votre récit, votre talent par le biais de: le bleu est une couleur chaude.

    Rarement la lecture d’une bande dessinée m’a procuré une telle émotion.
    (je dis rarement parce que je ne me souviens pas d’un tel fleuve sur mes nombreuses années de lectures)

    C’est probablement la première fois que je referme une BD et qu’il me faut du temps, du vide,… et puis l’envie de partager cette immédiateté avec ma compagne.

    Au point de prendre le clavier, de vous écrire, de vous le dire. (Ce que je ne fais jamais, enfin jusqu’ici)

    Je tenais à vous remercier pour ce travail et cette authenticité. Votre livre est à mes yeux un ouvrage majeur du neuvième art. A tout le moins je ne taris pas d’éloges…

    Merci, et si vous en avez l’envie continuez plus avant,

    Au revoir,

    Stefan.

  19. TheSwissLola dit :

    je vais dire un truc qui n’a rien avoir (De toute façon, j’ai déjà félicité la damoiselle pour le prix)… Mais…

    J’adore le t-shirt de Maroh :-D

  20. Melan dit :

    Tout d’abord, bravo pour ce prix à Angoulême, on ne peut plus mérité. Parmi le flot de BD… disons « commerciales » pour rester correct, une telle bouffée d’air frais fait vraiment un bien fou.

    J’ai acheté ce livre pour l’anniversaire d’une amie qui commence tout juste à découvrir son homosexualité, sans savoir grand chose à son sujet sinon qu’il traitait de ce thème et que j’adorais le(s) blog de l’auteur. Comme tout bon offreur de cadeaux, je l’ai donc dévoré (l’expression familiale est « j’ai vérifié les fautes d’orthographe » =) ) et… j’ai été proprement bouleversé. Vraiment. Le taux de beauté et de sensibilité m’a submergé, tout comme la tristesse, la colère et l’émotion qu’il m’a inspiré.

    Les mots m’échappent, je fais dans le pompeux et m’en vais donc abréger ce commentaire^^ Merci, et encore bravo !

  21. valentin grun dit :

    J’ai lu la BD, et je trouve normal qu’elle ai été primée à Angoulême, elle le vaut largement
    Donc pour moi, on la range dans l’étagère du Panthéon !

  22. Antoine dit :

    Bonjour,

    J’ai lu le « bleu » hier, et pour la première fois j’ai eu envie de remercier son auteur, alors merci.
    J’ai lu beaucoup de bd qui m’ont procuré pas mal d’émotions et qui m’ont laissé sans voix après les avoir lu, mais celle-ci était différente, quand j’ai fini le « bleu » j’étais à moitié heureux, à moitié triste, et une troisième moitié avec tout le reste.
    J’ai essayé de convaincre des amis d’aller la lire au plus vite, mais je n’arrivais pas à trouver les mots juste pour en parler, et ça c’est une première pour moi. J’ai essayé de laisser un commentaire ici aussi, mais pareil, incapable de trouver les mots.
    Je pense que le livre parle de lui même, pas besoin d’en parler, il faut le lire.
    Bon courage pour la suite, en espérant avoir un jour la possibilité de te rencontrer pour te remercier en vrai.
    Antoine

  23. lili dit :

    Félicitation ma Julie! Je suis plus que ravie pour toi! Tu le mérites tellement!!!
    Crois tu que je puisse espérer trinquer à ta réussite un jour en ta compagnie?
    Gros bisous!

  24. Chose dit :

    C’est peut-être un peu bizarre d’en parler si longtemps après sa sortie, mais j’y tenais.
    Parce que je l’ai acheté vendredi dernier et que je l’ai déjà lu trois fois,
    parce que je continu de feuilleter les pages,
    parce que je l’ai terminé avec un sentiment indéfinissable au fond de moi.

    Ca fait longtemps qu’un livre ne m’avait pas laissé dans un tel état, je ne saurais dire ce que j’y ai trouvé de fascinant mais il y a quelque chose de particulier dans le texte comme dans le dessin qui m’a troublé.
    Enfin, c’est trop puissant pour que j’arrive à traduire ça en mots ^^

    Alors merci. Merci.

  25. Xavier dit :

    Bonjour,

    L’autre jour, dans une librairie, je suis tombé sur votre album…
    Je l’ai feuilleté…je me suis retrouvé à le lire… et je n’ai pu m’empêcher d’en avoir les larmes au yeux…

    Merci!

    Votre ouvrage trône désormais dans ma bibliothèque et le plaisir et l’émotion sont toujours présent à chaque lecture.

    Un grand bravo pour ce prix mérité! Et bon courage pour la suite!

  26. Nina dit :

    Lorsque j’ai terminé le « bleu », j’ai senti une espèce de vide indéfinissable… J’aurais aimé que ma lecture ne s’arrete jamais… Alors je l’ai fait partager à mon amie, pis j’ai navigué sur internet, visionnant blogs et interview… Aujourd’hui, 2 semaine après l’avoir lu, « le bleu » vit encore en moi.

    Ce n’est pas original de dire ça ici, mais on ne peut peut pas toujours faire dans l’originalité, alors félicitations pour ce chef d’oeuvres, et encore meci.

  27. Merci pour votre BD, elle était plutôt cool. Je l’ai lue ce matin au cdi du lycée, calée dans un fauteuil, trankil. Non en fait je me cachais un peu. Mais bref je l’avais commencée vendredi et j’étais un peu frustrée de ne pas avoir le temps de la finir et de devoir attendre tout le week-end. Donc là je l’ai finie c’est cool. J’espère ne pas trop penser à tout ça pendant le cours d’histoire que j’ai tout à l’heure, je dois suivre un peu quand même. Enfin voilà bon après-midi. Non sérieux je sais pas trop quoi dire, c’était bien et je voulais vous le dire, c’est stupide. Bye

Répondre à Clo Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.