Gestation

Accumuler des notes et des pensées depuis 2008, puis enfin se consacrer (presque) pleinement à ce recueil de nouvelles. Dessins automatiques et recherches.

To accumulate notes and thoughts since 2008, then eventually to dedicate oneself (almost) completely to that collection of short stories. Automatic drawings and researches.

Procession

{English here}

Un projet complètement acrobatique qui voit le jour en ce début de printemps après plusieurs mois de gestation…

Le CAPC confie une nouvelle fois la sélection et la présentation d’œuvres de sa Collection à une personnalité extérieure. L’occasion de renouveler les regards sur cet ensemble d’œuvres et ainsi d’actualiser les points de vue sur les œuvres qui la constituent.
Le CAPC a proposé à Julie Maroh, l’auteure de la bande dessinée Le Bleu est une couleur chaude (2011), de concevoir son prochain opus sur les cimaises du CAPC. Elle a à son tour convié Maya Mihindou, illustratrice, afin de créer ensemble une exposition : Procession.

Déployée sur 1000 m2, l’exposition est un récit visuel qui plonge le visiteur dans un espace dessiné singulier faisant tout autant office de planches que de murs.
Procession aborde la question politique du conflit sous l’angle de la tension et de la cohabitation. Cinq moments en ponctuent le parcours: état des lieux, soumission, exil, confrontation, métissage. Dans ce dispositif linéaire, chaque œuvre est pour ainsi dire « prise en otage » et sert une histoire écrite qui passe par du dessin décliné sous toutes ses formes (graffiti, pochoir, dessins agrandis, aquarelles…).

Il en résulte un récit progressif. Ce dernier repose sur un accrochage inédit d’œuvres considérées comme figurantes et actrices. Il s’appuie également sur une succession de groupes dessinés et de personnages- émotion convergeant tous vers un mur faille pénétrable. Aboutissement et pivot de l’exposition, ce mur évoque de manière libre, engagée et inventive la question de la séparation aujourd’hui.

Procession devient une histoire dans l’exposition.

L’exposition s’appuie sur des œuvres de Miquel Barceló, Jean-Charles Blais, François Boisrond, Mike Bouchet, Pierre Buraglio, Claude Caillol, Robert Combas, Hervé Di Rosa, Chohreh Feyzdjou, Fabrice Hyber, Louis Jammes, Anne Marie Jugnet, Jannis Kounellis, Shimrit Lee, Richard Long, Mario Merz, Annette Messager, Pierre Molinier, Jean-Pierre Raynaud, Georges Rousse, Lili Renaud Dewar, Andres Serrano, Jean-Paul Thibeau, Johannes Van Der Beek…

Procession est une exposition initiée par Alexis Vaillant, responsable de la programmation au CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux, et mise en scène par Julie Maroh et Maya Mihindou.

photos © Arthur Péquin – http://www.arthurpequin.com/

Tous les subconscients s’y mettent…

… et j’aimerais qu’ils soient prémonitoires.

Ah oui ça serait pas mal… Et encore mieux, ce pourrait être pour la parution d’un livre créé de mes petites mains. Pour l’instant je suis  dépassée par mon propre système d’accumulation, l’hiver sera donc au chaud dans ma grotte.

Mais si les étoiles s’alignent correctement, voilà ce que pourrait être le programme de 2013:

(Ce ne sont pas les couvertures) Dans l’ordre de parution ce devrait être:

Intramuros, ouvrage collectif que je dirige en partenariat avec l’association Café Creed. En gros il y aura le livre et l’expo quand y’aura des sous!!

Brahms, aux éditions BdMusic pour (j’espère?) le printemps ou début de l’été.

Skandalon, mon prochain roman graphique chez Glénat, réalisé principalement à l’acrylique, prévu pour l’automne 2013.

On m’a déjà demandé des détails sur ces projets, … disons que je ne manquerai pas d’en donner en temps et en heure.

C’est drôle, j’ai parcouru mon ancien blog en ligne (à la recherche d’un dessin me représentant en déité à plusieurs bras, pour justement être sûre que mon illustration ci-dessus n’était pas identique), c’était comme relire un journal d’il y a très très longtemps, mettant en scène un « moi » disparu, déconnecté du présent ou retransformé. Un « moi » immodéré, c’est le seul adjectif qui me soit venu.

À +! (en espérant que je trouve du temps)

{english version}

{y en español}

Clara, debout.

Il y avait un très beau doodle aujourd’hui sur la page de recherche Google, pour l’anniversaire de naissance de Clara Schumann (bien difficile toutefois de trouver le nom de l’artiste, inadmissible). Parfait prétexte pour annoncer ici que j’ai terminé il y a peu mon récit sur Brahms… Et voilà bien deux feux fondamentalement liés (sans évoquer Robert Schumann).  Et pour ne parler que d’elle: esprit virtuose, puissant et fier, survivant encore et encore aux tragédies. Une des premières de son sexe à composer et nourrir sa famille de cette manière, à diriger un orchestre… masculin. Une pensée était de mise aujourd’hui.

Soirées Musicales, Op6: II. Notturno – Clara Schumann

– There was the prettiest doodle today of the Google search’s page, for Clara Schumann birthday (hard however to find the name of the artist, unacceptable). Perfect excuse to announce that i’ve recently finished my  » drawn story » about Brahms… And there indeed stand two fires fundamentally bound (not to mention Robert Schumann). And in order to speak only of her: virtuoso spirit, strong and noble, surviving again and again tragedies. One of the firsts of her sex to compose and to be the family’s breadwinner that way, and to conduct orchestras… masculine ones, definitely. No doubt a thought was appropriate today.

L’été pour cocon de travail

Plutôt silencieuse depuis Mai et l’été va me laisser tout autant penchée sur mes planches. J’en veux pour preuve la clôture de l’ouvrage sur Brahms fin août, ceci sans compter les pages DÉJÀ(!) en retard pour mon propre ouvrage qu’il faudra bien rattraper…

Quelques aperçus furtifs des peintures en cours et des crayonnés pour BdMusic:

Hé oui Johannes Brahms c’était trop un beau gosse…! Magnétique. Génie enflammé. Depuis la proposition de ce livre en 2010 je dois dire qu’il me garde sous son envoûtement, et ça va durer au moins encore un bon mois.

Et vous, vous faites quoi cet été? Bonnes vacances à ceux qui en ont, courage aux autres!

I’ve been pretty silent since May and this summer will keep me hunched over my pages. And as proof: the book about Brahms must be finished for the end of August, this without counting the pages ALREADY(!) late for my own comic book that i’ll have to catch up... Here you can see a few samples from my paintings, and Brahms’ drawings. Ho and yeah… the guy was so dishy…! Magnetic. Fiery spirit. Since i was approached for this work in 2010 i must say i remain captive of his spell, and it’s about to last at least one more month.

What about your summer guys? Enjoy your holidays for those who can, and good cheer for all the others!

– Estoy bastante silenciosa desde mayo, y el verano va a dejarme tanto ocupada con mi trabajo. Y con toda razón! Puesto que la obra sobre Brahms tendrá que se terminar al fin de agosto, y no hablo de que YA(!) me atrasé con paginas para mi proprio libro… Aquí están algunos pequeños vistazos sobre mi pinturas y los dibujos de Brahms. Si, claro Johannes Brahms fue guapísimo…! Magnético. Espíritu de fuego. Desde que me han propuesto el proyecto en 2010 puedo decir que el joven me detiene dentro de su hechizo, y eso va a durar al menos un otro mes más.

Y vosotros, qué hacéis este verano? Felices vacaciones si tenéis de eso, y deseo mucho ánimo a los que no tienen!

Angoulême 2012

Cette année je serai là dans l’ombre, toujours à travailler….

Très difficile d’expliquer en une seule planche illustrée le projet sur lequel je travaille, le tout sans tomber dans la masturbation cérébrale ou des raccourcis clichés… Malgré tout il aura fallu que je dessine la page ci-dessus pour l’exposition de la Maison des Auteurs d’Angoulême lors du FIBDI 2012.

Notre vernissage aura lieu ce jeudi 26 janvier

à partir de 18h

Affiche d’Alvaro Ortiz!

Skandalon, extrait.
Planche réalisée lors du précédent festival, en « Rencontre Dessinée »

Et n’oubliez pas les 24 heures de la Bande Dessinée ce mardi 24! On termine de souffrir mercredi vers 15h…

Bon festival à tous!